Les ouvriers d’une plateforme pétrolière sauvent la vie d’un chien, retrouvé épuisé, à 210 km du rivage

Il se passe tellement de choses terribles dans le monde que nous avons toujours besoin que quelque chose de plus positif se produise. Il semble parfois que, peu importe à quel point le monde va mal, il se produit toujours quelque chose de vraiment magique : des animaux et des êtres humains sont sauvés et ont droit à une seconde chance dans la vie, même lorsqu’ils s’y attendent le moins. Une histoire semblable s’est produite en Thaïlande : un pauvre chiot s’est retrouvé à 210 kilomètres au large des côtes et, alors que tout espoir semblait perdu, les travailleurs d’une plate-forme de forage pétrolier ont remarqué quelque chose dans l’eau.

Il y a quelques jours en Thaïlande, les ouvriers d’une plateforme pétrolière ont aperçu un pauvre chien qui nageait près de leur station de forage

Vitisak Payalaw, l’un des employés, a vite sorti son appareil photo et a commencé à prendre des photos de ce qu’il voyait. D’après sa publication sur Facebook, les ouvriers ont aperçu la tête du chien, alors qu’il nageait en direction de leur plateforme. Par chance, cet après-midi, la mer était assez calme et les vagues étaient petites, sinon, ils n’auraient pas pu le voir.

Les ouvriers devaient trouver un moyen de le sauver sans perdre de temps car les vagues commençaient à devenir de plus en plus grosses. Finalement, ils décidèrent de l’attacher avec une corde et de le ramener.

Le chien se trouvait à 210 kilomètres du rivage, il semblait impossible qu’il s’en sorte et pourtant il a réussi

Selon Payalaw, lorsque le chien était accroché à la barre, il ne faisait pas un bruit et il était complètement épuisé.

Les gens pensent que le chien est peut-être tombé d’un chalutier ou qu’il a sauté d’un bateau sur lequel il était maltraité

Maintenant, le chiot a reçu tous les compléments minéraux nécessaires et il se sent beaucoup mieux.

Il a passé deux jours sur la plateforme de forage et les ouvriers ont construit une cage spéciale pour pouvoir le déplacer.

Il a ensuite été emmené à Songkhla, dans le sud de la Thaïlande, chez des vétérinaires qui lui feront passer des examens médicaux supplémentaires pour voir s’il est en bonne santé.

L’un des ouvriers de la plateforme pétrolière dit qu’il aimerait l’adopter si son maître ne se manifeste pas

Il a également ajouté qu’il avait hâte de passer beaucoup de temps avec lui. Le chiot a reçu le nom de Boonrod, qui en thaï signifie “faire un don spirituel pour porter bonheur dans l’avenir”.

Cette histoire, que beaucoup qualifient de miracle, s’est rapidement répandue sur le net. Beaucoup de gens ont proposé leur aide, mais Vitisak a déclaré qu’il n’accepterait aucun don.